Senja, les Lofoten, mais en mieux

Notre premier jour sur Senja

Nous avions beaucoup entendu parler de Senja, la deuxième plus grande île de Norvège, soit-disant plus belle et plus déserte que les Lofoten. Senja, une des plus belles découvertes de notre voyage. C’est une île qui se situe au nord des îles Lofoten et qui y ressemble pas mal… Étant déjà allés à Narvik dans le passé, nous avions décidé de ne pas y passer cette fois pour monter directement vers Senja.

A Senja, des paysages sublimes nous ont accueillis.

Dès notre arrivée nous avons la chance de côtoyer quelques oiseaux qui pratiquent la pêche chorégraphique devant nous, et nous nous installons pour un pique-nique des plus éblouissants. Au loin, nous voyons les montagnes aux cimes enneigées se jeter dans une mer d’huile.

Nous ne croiserons que de rares camping-cars pendant notre première journée sur l’île. Les blogs disaient vrai, nous sommes bien seuls au monde ! Nous décidons ensuite d’aller sur l’île d’Husøy, une île minuscule reliée à Senja par un pont, avant de relier Botnhamm, où nous passerons la nuit.

Ce sera le point le plus septentrional de notre périple. Nous profitons du soleil de minuit depuis une plage déserte. Étant largement au dessus du cercle polaire, le soleil ne rasait même pas l’horizon.

Cette nuit fut mémorable, seuls au monde, loin au dessus du cercle polaire, face au soleil qui ne se couche pas.

Segla, une randonnée escarpée

Sur l’île de Senja se trouve la très connue randonnée de Segla, que nous voulions absolument expérimenter. La météo du matin étant plus que passable, nous partons seulement vers 13h. Mais puisque le soleil ne se couche pas, autant faire les randonnées quand il fait beau, sans se soucier de l’heure qu’il est !

Pour en savoir plus sur notre randonnée, je vous invite à aller voir cet article.

Après cette fantastique randonnée (enfin, à mettre au pluriel pour Pierre), nous trouvons un parking où passer la nuit. Là encore, le soleil de minuit est au rendez-vous.

Des toilettes peu communes

Transis de froid, quelle ne fut pas notre surprise quand nous sommes tombés sur ces… “golden toilets” ! (On plaisante, on les avait repérées sur internet avant notre road trip grâce à d’autres voyageurs passés par là avant nous 😉 )

Ces toilettes dorées sont, comme leur nom l’indique, des toilettes, mais pas que ! L’eau, par on ne sait quel miracle (bon, sûrement des panneaux solaires) est chauffée et l’endroit est si propre… qu’on pourrait s’y doucher. C’est donc ce qu’on a fait ! Une personne remplissait nos gourdes et les vidait sur la personne qui se douchait. Le sol étant entièrement plastifié avec une bouche d’évacuation au centre, notre passage n’a sûrement même pas été remarqué.

Sur notre chemin, nous avons utilisé plusieurs fois des toilettes chauffées et totalement propres, quoiqu’à des kilomètres de la prochaine habitation. Qu’ils sont organisés et accueillants les Norvégiens !

La randonnée de Husfjellet

Notre dernière randonnée sur Senja : Husfjellet.

Durant toute la randonnée nous ne croisons que 3 autres couples. Quel bonheur de pouvoir profiter de la nature ! En haut, il reste même de la neige. La descente est un peu scabreuse car nous décidons de passer hors des chemins battus. Le spectacle est époustouflant et nous pensons même apercevoir les Lofoten.

Il est ensuite temps de partir vers d’autres horizons en prenant le ferry de Gryllefjord à Andenes sur Andøya.

Au revoir, Senja !

La carte

Laisser un commentaire

Résoudre : *
36 ⁄ 18 =